Comparatif 2017 – avis et test des meilleures lampes de luminothérapie

Pour lutter contre les coups de blues et la déprime saisonnière, rien de mieux qu’une lampe de luminothérapie.

fabien auteur du site lampeluminotherapieOutre son réel impact thérapeutique, cette lampe présente l’avantage d’être sans danger sur l’organisme et est disponible dans des modèles variés. Afin de faire un choix adapté parmi les nombreux modèles de lampes de luminothérapie disponibles, il importe au préalable d’en savoir plus sur les caractéristiques ; ce que notre équipe vous propose à travers ce guide sur les lampes de luminothérapie.

 

Nos 3 lampes de luminothérapie préférées

Melissa 637011n°1 – Melissa 637011 « Daylight »
La Melissa Daylight 637011 n’est pas une simple lampe, c’est un appareil de luminothérapie, auquel a été octroyé un véritable label médical. Cette lampe utilise une technologie spécifique qui produit une lumière à l’intensité variable, qui recrée la lumière du soleil, et donc permet à votre corps de réagir positivement comme s’il était exposé aux véritables rayons du soleil, sans l’inconvénient des ultra-violets.

Cet outil permet notamment d’améliorer considérablement votre bien-être, surtout pendant les périodes automnales et hivernales, périodes pendants lesquelles certains signes de dépressions peuvent se faire sentir.

C’est un outil durable et qui ne consomme que très peu d’électricité grâce à ses tubes luminescent aux caractéristiques d’économie d’énergie. Elle est également équipée d’un montage mural, et d’une béquille intégrée, pour vous permettre de la placer ou bon vous semble dans la maison. Restez heureux toute l’année grâce à la Melissa Daylight 637011.


Philips HF3419:01n°2 – Philips HF3419/01 EnergyUp
La lampe Philips EnergyUp produit une lumière blanche naturelle garantie sans ultra violet. Vous bénéficiez donc des bienfaits des rayons du soleil sur votre corps et votre organisme, sans subir les côtés négatifs liés aux coups de soleil et autres. Les résultats sur votre bien être et sur votre corps en général sont cliniquement prouvés.

Cette lampe de luminothérapie propose une intensité de 10 000 Lux en utilisant la technologie développée par la marque Philips appelée LEDiffusion. Elle est équipée d’un variateur d’intensité lumineuse vous permettant de choisir entre cinq intensités différentes, pour l’adapter à vos envies et vos besoin en toutes circonstances.

Vous trouverez sur cette lampe une attache de fixation murale, ainsi qu’une béquille intégrée, afin de vous laisser le choix de l’emplacement que vous allez lui donner dans votre habitat ou votre bureau. L’angle d’inclinaison est ajustable, et les boutons tactiles sont discrets et efficaces.


Beurer TL 90n°3 – Beurer TL 90
La lampe le luminothérapie Beurer TL90 est un outil aux bien-faits médicalement reconnus. Elle vous offre une douche lumineuse, en recréant à l’identique la lumière du jour, sans les ultra-violets. Cette lampe offre une simulation de la lumière du soleil grâce à sa puissance des 10 000 Lux. En résulte une illumination particulièrement claire et régulière, sans scintillements et sans UV. La surface d’éclairage et d’environs 51 centimètres par 33 centimètres.

Vous commandez la luminosité grâce à un bouton unique très simple d’utilisation. La lampe est montée sur un pied stable, qui vous permet de régler son inclinaison de manière durable et sûre. Elle ne pèse que 4,1 kilogrammes, ce qui en fait un outil facilement transportable et maniable.

La lumière provient de deux tubes lumineux de 36 watts à économie d’énergie pour assurer un impact réduit sur l’environnement et sur votre facture d’électricité.

Tableau comparatif des 10 meilleures lampes de luminothérapie

ModèlesConsoVariateur électriqueGarantiePuissanceDimensionsUtilisation quotidiennePrix
Melissa 637011

36 wattsOui-10000 Lux-20 à 30 min / jour €€
Beurer TL 90

36 wattsOui3 ans10 000 Lux47 x 36 x 21cm30 min à 2 h / jour €€
Philips HF3419/01


24 wattsOui2 ans10 000 lux29,4 x 37,6 x 4,1 cm20 à 30 min / jour €€€
Bright Spark

48 wattsOui-2 500 à 10 000 Lux15 x 15 x 40 cm20 à 30 min / jour €€€
Lumie Brazil

36 watts-2 ans10 000 lux50 x 32 x 15 cm30 min / jour €€€
Lumie Desk Lamp II

45 wattsOui3 ans10 000 lux
à 20 cm
2 500 lux
à 50 cm
20 x 20 x 55 cm30 à 60 min/jour€€€
Duronic SADV1

---10 000 Lux34 x 47,5 x 9 cm30 à 60 min / jour
Klarstein

36 watts--10.000 lux33 x 47 x 7 cm20 à 30 min / jour
Philips - HF3520/01

40 wattsOui-0 à 300 lux19.9 x 19.2 x 14.6 cm20 à 40min / jour
Rondo Led

12 watts-3 ans2 500 lux25 x 32 x 16 cm20 à 30 min / jour €€

Pourquoi choisir la luminothérapie ?

Encore appelée photothérapie, la luminothérapie est une technique de thérapie consistant à traiter grâce à la lumière, divers troubles de l’humeur tels que la dépression saisonnière ou les troubles du sommeil. Utilisée par exemple pour lutter contre l’insomnie, elle réduit efficacement les crises d’insomnie et facilite le sommeil. La luminothérapie peut également contribuer à la diminution des symptômes dépressifs ayant un lien avec le syndrome prémenstruel. Elle est aussi en mesure de venir à bout de crises de boulimie causées par l’influence des saisons.

La luminothérapie permet de lutter contre les troubles qu’occasionne le jet lag (décalage horaire) chez certaines personnes. Si vous aussi vous souffrez de ces troubles, des séances de luminothérapie avant votre départ vous soulageront sans aucun doute. Pour cela, si vous voyagez vers l’est, il est recommandé deux jours avant le vol, de se réveiller chaque jour deux heures plus tôt et de faire une séance de luminothérapie au lever pendant au moins une ½ heure. Si par contre vous voyagez vers l’ouest, il et conseillé de faire deux jours avant le départ de faire une séance de luminothérapie d’une demi heure les soirs. Vous aurez ainsi l’assurance de ne pas avoir à subir les contrecoups du décalage horaire.

La luminothérapie peut aussi être d’une grande aide pour soigner le baby blues aussi bien avant qu’après l’accouchement de la femme enceinte. Comme vous le savez, les médecins évitent le plus possible l’utilisation des médicaments lors de la période de gestation afin d’écarter tous risques d’effets secondaires. Soigner donc l’état dépressif d’une femme enceinte s’avère alors un peu compliqué. L’une des solutions sans danger pour soigner le baby blues est la luminothérapie. Ainsi, grâce à des séances de luminothérapie entamées pendant et après la grossesse, vous pourrez améliorer efficacement l’état dépressif de la femme enceinte.

Les bienfaits d’une lampe de luminothérapie

lampe luminotherapie 
 Dépression
Léthargie (fatigue)
Difficultés à se concentrer
Anxiété
Blues hivernal
Problème de sommeil
Suralimentation
Problème sociaux
Humeur changeante

Consultez nos tests

 

Comment choisir sa lampe de luminothérapie ?

Pour être sur de pouvoir profiter de tous les bienfaits de la luminothérapie, il est primordial de bien choisir votre lampe de luminothérapie. Pour un bon choix, vous devez respecter certains critères  comme :

 Choisir une lampe respectant les normes européennes
Lorsque vous voulez faire l’acquisition d’une lampe de luminothérapie, assurez-vous dans un premier temps que la lampe qui vous intéresse est conçue dans le respect des normes européennes. Seules ces dernières sont certifiées sans danger pour votre santé. Pour s’assurer qu’une lampe de luminothérapie est conforme aux normes européennes, il suffit de vérifier qu’elle porte la mention « CE ».

 Vérifier la quantité d’émission de rayons infrarouges et ultraviolets
Avant toute acquisition d’une lampe de luminothérapie, le deuxième point à contrôler est la quantité de rayons ultraviolets et infrarouges qu’elle émet. Il est recommandé ici de choisir une lampe qui n’en émet pas tout simplement. Cependant, si vous avez opté pour une lampe portant la mention «  CE Médical «, alors vous pouvez avoir l’assurance qu’elle n’émet pas de rayons ultraviolets et infrarouges.

 Choisir une lampe qui délivre 10.000 lux
La quantité de lux qu’émet une lampe de luminothérapie figure aussi parmi les critères essentiels à prendre en compte lors du choix. Il importe de savoir que le lux est l’unité lumineuse correspondant à la lumière que produit une bougie sur une distance d’un mètre. Ainsi, en optant pour une lampe délivrant 10.000 lux, vous pourrez limiter chaque matin votre séance de luminothérapie à une demi-heure. Par contre, si vous choisissez une lampe de 5.000 lux, la séance devra durer une heure. Comme vous l’avez certainement compris, plus la quantité de lux est faible, plus la séance de luminothérapie prendra du temps.

 Choisir une lampe disposant d’une garantie
Pour plus de sécurité, il est conseillé de faire l’acquisition d’une lampe de luminothérapie garantie par le revendeur ou le constructeur. Ainsi, si elle connait des défaillances de fabrication, vous pourrez l’échanger sans problème ou récupérer votre investissement dans certains cas.

 Opter pour une lampe correspondant à vos besoins
Parmi les nombreux modèles de lampes de luminothérapie disponibles, vous trouverez des lampes aux formes variées. Plusieurs critères orienteront donc votre choix. En ce qui concerne l’esthétique de la lampe, la forme importe. Il vous reviendra donc de choisir celle qui correspond à vos goûts. Le critère suivant concerne la surface d’émission lumineuse de la lampe. Il est recommandé ici de choisir une lampe ayant une grande surface d’émission car elle vous permettra de vaquer à vos occupations dans un rayon de 50 cm tout en restant exposé à la lumière. Une surface plus restreinte ne vous offre pas cette possibilité et vous contraint plutôt à rester devant la lampe.

Différents types de lampes de luminothérapie

Pour vos séances de luminothérapie à domicile, le choix vous est offert entre différents types de lampes de luminothérapie :

petite lampe luminothérapie 
La petite lampe
Une petite lampe de luminothérapie est conçue dans un format compact, pouvant être déplacée dans les différentes pièces de la maison. On peut donc toujours la garder près de soi tout en vaquant aux diverses occupations. Le principal inconvénient de ce type de lampe est qu’elle présente une surface d’émission restreinte, ce qui contraint l’utilisateur à toujours se rapprocher pour profiter de la lumière diffusée. Soulignons pour finir que certains modèles de petite lampe peuvent être utilisés sur trépied ou être accrochés au mur.
grand lampe luminothérapie
La grande lampe
A la différence de la petite lampe, une grande lampe de luminothérapie présente des dimensions plus grandes et doit donc être posée sur une surface plane (une table par exemple). Ce type de lampe présente une surface d’émission plus grande et peut diffuser la lumière sur une plus grande distance.
ampoule luminotherapie 
L’ampoule de luminothérapie
Une ampoule de luminothérapie est une ampoule à spectre complet. Cela signifie que la lumière qu’elle émet est proche de celle que produit le soleil. Ce type d’ampoule consomme généralement peu d’énergie électrique contrairement aux ampoules à incandescence classique. Ainsi, en plus d’offrir à l’utilisateur un bon rendement lumineux, elle permet également de faire des économies.
reveil luminotherapie 
La radio réveil ou lampe simulateur d’aube
Encore appelée réveil luminothérapie, un simulateur d’aube est une lampe de luminothérapie qui permet un réveil en douceur. Elle est utilisée aussi bien par les personnes suivant une thérapie que par celles se portant bien et n’ayant aucun problème. Une radio réveil luminothérapie ou simulateur d’aube peut aussi être utilisée comme un simple réveil et peut également permettre de remettre efficacement en phase un cycle de sommeil.

Quand et comment utiliser sa lampe de luminothérapie ?

Pour profiter au mieux des bienfaits d’une séance de luminothérapie, il est recommandé d’utiliser la lampe le matin et si possible quelques instants après le réveil. Pour une lampe émettant dans 10.000 lux, une demi-heure d’exposition est suffisante. Si vous disposez par contre d’une lampe ayant une intensité moyenne, vous pouvez rester exposé à la lumière durant toute la matinée au bureau. Il n’est cependant pas recommandé d’utiliser la lampe de luminothérapie les soirs.

L’utilisation d’une lampe de luminothérapie est très simple. Il suffit d’allumer la lampe et de se placer ensuite face à elle, en prenant soin de ne pas la regarder directement et ce, de façon continue. Vous pouvez donc l’utiliser pendant que vous lisez ou encore le petit-déjeuner. Vous aurez ainsi moins tendance à regarder directement. La durée d’utilisation varie en fonction de la puissance de votre lampe. L’utilisation de cette dernière est à répéter tous les matins, du milieu de l’automne à la fin de l’hiver. Si vous avez par contre des horaires décalés ou si vous travaillez la nuit, la lampe est à utiliser durant toute l’année. Généralement, les effets de l’utilisation commencent à apparaitre quatre ou cinq jours après le début des séances.

Les critères à considérer pour l’achat d’une lampe de luminothérapie

Le prix des lampes de luminothérapie variant le plus souvent entre 150 et 300 euros, il est conseillé d’opter pour une lampe qui aura une longue durée de vie. Etant donné que la plupart de ces appareils sont réalisés avec des néons, ils ont une durée de vie pouvant aller jusqu’à 10.000 heures environ. Sur certains modèles, la durée de vie est indiquée par le fabricant.

Entretien d’une lampe de luminothérapie

L’entretien d’une lampe de luminothérapie est très simple à effectuer. Pour le faire vous devez commencer par éteindre la lampe si elle est allumée et la débrancher par la suite. Ensuite, procédez au nettoyage de l’écran en utilisant un chiffon propre et humide. Dans le cas où vous voulez procéder au remplacement du tube lumineux, il est préférable de vous référer au mode d’emploi pour bien effectuer l’opération.

Attention aux pièges

Après avoir fait le choix de la lampe de luminothérapie qui vous intéresse, prenez le soin de vérifier qu’elle est véritablement une lampe de luminothérapie. En effet, l’on constate depuis plusieurs années une vente à bas prix de nombreuses lampes se disant « lampe de luminothérapie » mais qui n’en ont pas l’autorisation. Afin de limiter cet état de choses, des organismes de contrôle de presque tous les pays d’Europe combattent pour limiter la vente de ces lampes qui peuvent avoir divers effets néfastes sur l’organisme.

Pour reconnaitre l’une de ces fausses lampes, il suffit de s’assurer que quatre chiffres correspondant à l’identification de l’organisme ayant délivré l’agrément médicale, figurent à côté de la mention « CE ». Ainsi, si la lampe que vous choisissez ne porte que la mention « CE », il ne s’agit pas d’une lampe de luminothérapie, mais plutôt d’une lampe classique. Tous ces paramètres sont à considérer pour vous permettre d’acquérir non seulement la meilleure lampe de luminothérapie, mais aussi d’en faire une utilisation optimale.