Pourquoi la luminothérapie soigne-t-elle le blues hivernal ?

Pour de nombreuses personnes, l’hiver et le froid viennent avec des changements d’humeur, une baisse d’énergie et de tonus et un moral plus bas que d’habitude. Sortir de son lit devient alors plus difficile et on a du mal à se concentrer au travail. Ce sont les effets du blues hivernal. Il s’agit d’une légère dépression saisonnière qui touche 10 % à 12 % de la population française et qui, bien que minime, peut affecter de manière significative le quotidien d’une personne. Parmi les nombreux traitements de ce blues hivernal, la luminothérapie est présentée comme une des plus efficaces.

Le blues hivernal et la lumière ?

Le blues hivernal est principalement causé par la baisse de lumière constatée en hiver. En effet, pour garder l’équilibre de son cycle circadien (reconnaissance du jour et de la nuit), notre corps a besoin d’emmagasiner la lumière naturelle à hauteur de 2000 Lux par jour. Cette lumière favorise la sécrétion d’hormone comme la sérotonine ou la mélatonine qui contribuent à la régulation de l’humeur et du sommeil. En hiver, la quantité de lumière du soleil est pourtant divisée par 4. Cela provoque un dérèglement hormonal et favorise l’apparition des symptômes du blues hivernal.

Pour la luminothérapie ?

La luminothérapie peut donc enrayer ces symptômes du blues hivernal en apportant la dose quotidienne de lumière naturelle nécessaire à notre organisme. En effet, comme vous pourriez le constater ici, cette luminothérapie consiste à recréer la lumière naturelle du soleil à partir de lampes spéciales. L’exposition à ces lampes pendant la période hivernale pourra alors compenser le manque de lumière naturelle responsable du blues hivernal. Vous trouverez dans notre banc d’essai de nombreux modèles de lampes de luminothérapie indispensables pour le traitement de troubles saisonniers.