La grande FAQ des lampes de luminothérapie


2958 vues
La grande FAQ des lampes de luminothérapie

Bien qu'elle fut utilisée tout au long du 20e siècle dans certains établissements de santé en Europe et en Amérique du Nord, la luminothérapie n'est devenue « grand public » qu'à la fin des années 2010, avec l'arrivée sur le marché de différents dispositifs comme les lampes de luminothérapie, les réveils simulateurs d'aube et les lunettes de luminothérapie.

Ces appareils disposent de filtres efficaces contre les rayons UV et peuvent donc être utilisés dans le confort du domicile de l'utilisateur, en toute sécurité. Parce qu'il s'agit d'une technologie médicale récente, la luminothérapie peut susciter des questions de la part des utilisateurs au sujet de son efficacité, de l'intensité lumineuse, de ses différentes applications, etc. Nous répondons à vos questions les plus fréquentes dans cette FAQ !

Qu'est-ce que le rythme circadien ?

Lorsqu'il s'agit de rétablir l'équilibre du rythme circadien, la luminothérapie fait des merveilles. Le rythme circadien est l'horloge interne de l'organisme. Il est régulé par la lumière et l'obscurité selon un cycle d'environ 24 heures. Lorsque les nuits s'allongent et que le taux d'ensoleillement chute, votre corps ne produit plus de cortisol et de mélatonine aux moments opportuns, ce qui se traduit par des baisses d'énergie, une humeur maussade, des habitudes alimentaires irrégulières (grignotage notamment) et un dérèglement du cycle éveil - sommeil.

Si votre corps est réveillé par un « choc » au son d'une alarme et qu'il fait encore nuit dehors, il se peut qu'il provoque une cascade de réactions chimiques qui exacerbent les symptômes cités plus hauts et qui ressemblent beaucoup à ceux de la dépression et du Trouble Affectif Saisonnier (TAS). Ces dérèglements en série peuvent être corrigés par des séances quotidiennes de luminothérapie à 10 000 lux sur une durée de 20 à 30 minutes, idéalement le matin, au réveil.

Comment puis-je savoir si mon rythme circadien est déréglé ?

Vous pouvez souffrir d'une partie ou de tous les symptômes suivants :

  • Vous avez du mal à sortir du lit le matin ;
  • Vous avez du mal à vous endormir ;
  • Vous avez des baisses d'énergie pendant la journée (somnolence diurne notamment) ;
  • Vous êtes constamment fatigué et/ou irritable ;
  • Vous trouvez que vous mangez trop ou avez des envies d'aliments riches en glucides.

Ces symptômes se manifestent généralement pendant les mois d'hiver, lorsque le taux d'ensoleillement est au plus bas. Ils peuvent également se manifester tout au long de l'année chez les personnes qui travaillent de nuit (et qui dorment donc pendant la journée) ainsi que chez les travailleurs qui doivent évoluer dans des lieux non éclairés par la lumière du jour (entrepôts, mines, etc.). Les personnes qui voyagent souvent en traversant plusieurs fuseaux horaires peuvent également avoir ce problème.

Qu'est-ce que l'éclairage à spectre complet ?

Les meilleures lampes de luminothérapie sont celles qui proposent un éclairage à spectre complet. Il s'agit d'une lumière artificielle qui reproduit fidèlement l'intensité et la gamme de couleurs de la lumière naturelle du jour. Ces lampes sont nettement plus efficaces que les modèles dotés d'ampoules à incandescence. Elles peuvent également contribuer à prévenir la fatigue oculaire et les maux de tête (par exemple si elles sont utilisées dans un bureau), car les couleurs ressemblent davantage à la lumière du jour qu'à celles qui se situent vers l'extrémité jaune du spectre, que l'on retrouve sur les ampoules utilisées pour l'éclairage des lieux de travail et des espaces de vie.

Qu'est-ce que le lux ?

Le lux est une mesure de l'éclairement lumineux. Il est parfois appelé « niveau de lumière » ou « intensité lumineuse ». C'est la mesure de la puissance lumineuse qui atteint une surface, telle qu'elle est perceptible par l'œil humain. Le soleil produit une lumière de 100 000 à 130 000 lux. Une journée claire de printemps affiche une intensité lumineuse de 25 000 lux, tandis qu'une journée nuageuse produire moins de 1 000 lux. Les lampes de luminothérapie commercialisées sur le marché grand public produisent entre 2 500 et 10 000 lux.

De combien de lux ai-je besoin pour traiter ma dépression saisonnière ?

Pour le traitement de la dépression saisonnière (ou Trouble Affectif Saisonnier), 10 000 lux sont généralement recommandés, mais il existe des lampes de luminothérapie à plus faible intensité. Il est important d'évaluer le rendement lumineux en lux car certaines lampes de luminothérapie ne peuvent atteindre les 10 000 lux que lorsque l'utilisateur est à moins de 15 cm, ce qui peut produire des effets secondaires comme des douleurs oculaires et des maux de tête.

Peut-on faire une « overdose » de luminothérapie ?

Vous ne pouvez pas faire d'« overdose » de luminothérapie, cependant il est très important que vous suiviez les directives du fabricant quant à l'intensité lumineuse, la durée des séances et la distance entre la lampe de luminothérapie et l'utilisateur pour éviter tout effet secondaire potentiel et pour tirer le meilleur parti de votre traitement.

En combien de temps vais-je ressentir les premiers résultats ?

De nombreux utilisateurs font état de différences significatives dès la première semaine de traitement, que ce soit avec une lampe de luminothérapie ou un réveil simulateur d'aube. Si vous utilisez les deux dispositifs pour soigner votre Trouble Affectif Saisonnier et/ou vos troubles du sommeil, les résultats peuvent apparaître dès le 3e jour.

Toutefois, il faut savoir que chaque organisme a une certaine réceptivité à la luminothérapie. Si vous utilisez un réveil simulateur d'aube pour vous aider à faire face aux matins sombres et à faciliter votre réveil, vous pourrez même remarquer une différence dès le premier jour. Si vous utilisez une lampe de luminothérapie pour soigner une dépression sévère, il se peut que votre corps mette plus de temps à s'adapter.

Puis-je utiliser la luminothérapie pendant ma grossesse ?

Il n'y a aucune contre-indication à utiliser une lampe de luminothérapie ou un réveil simulateur d'aube chez la femme enceinte. La luminothérapie est en effet un traitement non invasif. Il est recommandé aux femmes enceintes d'en parler à leur médecin traitant ou à un professionnel de la santé si elles ont l'intention d'utiliser la luminothérapie pendant leur grossesse, ne serait-ce que pour écarter l'éventualité de troubles oculaires ou de prise de médicaments photosensibilisants. Il faut également faire attention à la présence d'enfants et ne pas les laisser seuls avec des appareils électriques.

Puis-je porter des lunettes ou des lentilles de contact pendant que j'utilise ma lampe de luminothérapie ?

Parfaitement. Cependant, si vous utilisez votre lampe de luminothérapie pour traiter un Trouble Affectif Saisonnier, il n'est pas recommandé de porter des lunettes de soleil ou des lentilles teintées, car cela pourrait réduire l'efficacité du traitement en baissant l'intensité lumineuse qui arrive à la rétine.

Lampe Definition FAQ lampes de luminothérapie