Livraison Colissimo gratuite !

Livraison Colissimo gratuite !

Comment choisir la bonne lampe de luminothérapie ?

Posté par Franck

Dépression saisonnière, troubles du sommeil (insomnie et/ou hypersomnie), baisse d'énergie, fatigue chronique, léthargie, asthénie, baisse de la libido, comportements alimentaires compulsifs (anorexie ou boulimie), réveil compliqué : voilà autant de symptômes de la carence d'exposition à la lumière du jour, qui mettent à mal l’organisme et le moral. Tous ces problèmes impactent sans aucun doute votre qualité de vie, votre état de santé et votre vie professionnelle.

Lampe Luminothérapie - Helios 10 000 Lux

129,90 € 199,90 €
4.9/5 (3 178 commentaires)

Conforme aux normes CE

Combattez la fatigue liée au manque de lumière en hiver avec cette lampe de luminothérapie 10 000 lux. Une utilisation quotidienne de 30 minutes couvrira vos besoins journaliers en lumière.

Lire la suite >

Disponible en ligne

Livraison Colissimo offerte

Par définition, l'automne et l'hiver voient une exacerbation de ces symptômes à cause de la baisse du taux d'ensoleillement. Rassurez-vous : une solution non invasive et accessible à tous existe. Il s'agit de la luminothérapie, qui vise à combler la carence d'exposition à la lumière du jour par une lumière artificielle qui reprend ses caractéristiques. Voici comment bien choisir votre lampe de luminothérapie pour profiter au mieux de ses bienfaits.

Acheter une lampe de luminothérapie : pourquoi est-ce une bonne idée ?

Il faut dans un premier temps bien comprendre l'utilité de la lampe de luminothérapie. Cet allié santé et bien-être est destiné aux personnes qui souffrent d'une carence d'exposition à la lumière du jour pour l'une des raisons suivantes :

  • elles habitent dans des régions peu ensoleillées, notamment en automne et en hiver ;
  • elles exercent un travail de nuit et doivent donc dormir le jour ;
  • elles doivent se réveiller avant le lever du soleil ;
  • elles rentrent du travail après le coucher du soleil ;
  • elles travaillent dans des environnements peu éclairés par la lumière du jour, comme les mines, les sous-sols, les entrepôts, etc.

Cela concerne donc une importante partie de la population et des profils très variés. La lampe de luminothérapie vise à leur fournir une source de lumière qui simule les principales caractéristiques de la lumière du jour. Cette dernière permettent notamment la production de sérotonine et de mélatonine par l’organisme, des hormones essentielles à un sommeil de qualité la nuit et à une bonne forme durant la journée.

Toutefois, malgré tous les bienfaits qu’elle procure, l’utilisation d’une lampe de luminothérapie requiert un avis médical, pour vous assurer qu’aucune contre-indication ne vous concerne. Il ne faut pas non plus oublier qu’une séance de luminothérapie ne peut pas se substituer à un traitement médical en cas de dépression chronique, mais qu’elle peut être utilisée comme complément pour favoriser le rétablissement.

Choisir une lampe de luminothérapie : quels critères techniques ?

Pour que vos séances soient optimales et que les résultats soient probants à court terme, vous allez d’abord devoir vous intéresser à plusieurs caractéristiques techniques pour choisir votre lampe de luminothérapie.

La norme de fabrication de l’appareil

Les lampes de luminothérapie, utilisées après avis médical et selon les conseils du fabricant, sont sans danger. Néanmoins, certains modèles ne respectant pas les consignes de sécurité pour leur conception et leur fabrication entraînent des risques électriques, ainsi que des risques de brûlures des yeux ou de la surface de la peau. Pour éviter ces dangers, vous devez donc vous assurer de la qualité de la lampe, en vous tournant vers des produits certifiés CE. Plus précisément, c’est au marquage CE médical, émanant de la directive 93/42/CEE, que vous devez vous fier pour être certain de ne pas mettre votre santé en danger lors de vos séances de luminothérapie.

L’intensité lumineuse de la lampe

La lampe doit idéalement disposer d’une intensité lumineuse de 10 000 lux à distance raisonnable. Évitez les lampes de luminothérapie qui nécessitent que l'utilisateur soit très proche de la source lumineuse pour fonctionner. Pour éviter les effets secondaires comme le mal de tête et la fatigue oculaire, optez pour une lampe de luminothérapie qui délivre une intensité lumineuse de 10 000 lux à au moins 25 cm. Notez toutefois que vous pouvez jouer sur la distance entre la source de lumière et vos yeux pour ajuster l'intensité lumineuse.

Certaines lampes de luminothérapie proposent par ailleurs un réglage de l'intensité lumineuse, de 2 500 à 10 000 lux, un critère utile pour les débutants qui souhaitent commencer par des intensités plus faibles.

Attention : le terme de "puissance" est parfois utilisé comme synonyme d’intensité lumineuse. En réalité, la puissance d’une lampe de luminothérapie fait référence à sa puissance électrique, exprimée en Watts, et n’a rien à voir avec l’intensité de l’éclairage, exprimée en lux.

La température des couleurs

La température des couleurs fait référence aux degrés de chaleur et de froid d’un éclairage. Le panel va des lumières les plus chaudes, tirant sur le jaune orangé en passant par le blanc, jusqu’aux lumières froides de couleur bleue. Pour choisir le bon modèle de lampe, il va là aussi falloir essayer d’être au plus près de la température de couleurs du soleil. Au zénith, il affiche une température de 5 900° K. Faites donc votre sélection parmi des appareils de luminothérapie dont la température des couleurs est comprise entre 5 500 et 6 500° K (ou entre D 55 et D 65).

L’Indice de Rendu des Couleurs

Pour vous rapprocher un peu plus des effets de la lumière du soleil, il faut également prendre en considération l’Indice de Rendu des Couleurs (IRC). Cet indicateur permet tout simplement de déterminer la capacité d’un éclairage à restituer les teintes de son environnement. Un modèle ayant un IRC supérieur à 85 est donc recommandé, sachant que la lumière du soleil, au zénith, affiche un IRC de 100.

Acheter une lampe de luminothérapie : quels critères en fonction de l’utilisation ?

Après avoir défini une liste de modèles qui répond à vos exigences techniques, votre choix peut être affiné en fonction de caractéristiques plus "pratiques", comme l’ergonomie, les réglages, la personnalisation, etc.

À cette étape, ce sont vos besoins et vos préférences qui entrent en jeu. Pensez par exemple à la portabilité de l’appareil, un critère important si vous comptez déplacer votre lampe de luminothérapie. En effet, la luminothérapie ne se pratique pas uniquement à la maison : vous pouvez par exemple l’amener au bureau et profiter de ses effets bénéfiques pendant que vous travaillez, ou faire une séance d’une quinzaine de minutes pendant votre pause. Si vous optez pour un appareil sans fil, pensez toutefois à vérifier la durée d’autonomie de la batterie, pour être certain qu’elle tiendra au moins le temps d’une séance de vingt minutes.

Côté ergonomie, pensez aussi à l’ajustement de l’angle de l’éclairage. Certains modèles peuvent être inclinés ou disposent d’un bras articulé, permettant de diriger la lumière où bon vous semble. Les dimensions de la partie éclairante sont également importantes : il est notamment judicieux de choisir un modèle avec une surface lumineuse large, pour une utilisation dans une grande pièce ou à une distance assez éloignée. Sur un petit bureau, on préférera au contraire un modèle compact ou en forme de tube verticale, qui ne prendra pas trop de place.

D’autres options intéressantes peuvent venir compléter la lampe, pour vous permettre de personnaliser certains réglages. Par exemple, une lampe qui offre un système de minuterie s’avère intéressante pour régler la durée de votre séance, afin de profiter d’une exposition qui permettra de profiter de tous ses bienfaits, sans qu’elle ne soit trop longue.
Au besoin, sachez qu’il existe aussi des modèles de lampes connectés, à régler depuis une application mobile. Depuis votre canapé, vous pouvez alors allumer et éteindre l’appareil, changer la couleur et l’intensité de l’éclairage, etc.

Vous aimeriez plus de conseils et une liste complète des caractéristiques à prendre en compte pour comparer les produits de luminothérapie ? Nous avons compilé tous les critères dans notre guide d'achat de la lampe de luminothérapie.

Lumière blanche ou lumière bleue ?

La lumière du soleil a beau paraître blanche, translucide ou jaunâtre, elle est en réalité composée de tout le spectre des couleurs. C'est ce que l'on appelle le "spectre complet". D'ailleurs, méfiez-vous de cette appellation utilisée à tort et à travers par les fabricants. La lampe de luminothérapie, aussi huppée soit-elle, ne peut proposer un spectre complet. C'est pour cela que nous préférons parler de "large spectre", expression plus correcte et surtout plus conforme à la réalité.

Nous n'allons pas rentrer dans les détails scientifiques (que vous pouvez retrouver dans notre article dédié, "Lumière blanche ou lumière bleue ?"), mais il faut savoir que les études les plus récentes démontrent que la lumière bleue a un potentiel intéressant dans le traitement des différents troubles du rythme circadien et de l'horloge biologique, comme le Trouble Affectif Saisonnier (TAS) et d'autres épisodes dépressifs comparables, ainsi que les troubles du sommeil comme l'insomnie, l'hypersomnie, la fatigue chronique, certains comportements alimentaires compulsifs et certaines formes de troubles bipolaires.

L'intérêt de la lumière bleue réside dans sa belle efficacité à très faible dose, ce qui permet aux fabricants de produire des lampes de luminothérapie à plus faible coût de revient, avec un prix de vente plus compétitif pour l'utilisateur. Ce dernier pourra également bénéficier de séances de luminothérapie plus courtes et moins contraignantes. Attention : les découvertes de l’efficacité de la lumière bleue sont très récentes et nous ne disposons pas encore du recul nécessaire pour trancher sur la fiabilité et la sécurité des lampes de luminothérapie à lumière bleue.

La lampe de luminothérapie : et si vous en faisiez aussi un objet déco ?

En complément des données techniques et des critères d’utilisation, ne négligez pas le design lors de l’achat de votre lampe. L’offre d’appareils de luminothérapie est aujourd’hui suffisamment large pour que vous trouviez un modèle qui vous plaît et qui s’harmonisera avec la décoration de votre intérieur. Forme ronde, tubulaire, carrée ou rectangulaire, modèle blanc, noir gris ou coloré, multiples couleurs d’éclairage, look standard passe-partout ou effet moderne et design : c’est à vous de décider. Même éteinte, votre lampe devient un objet de décoration à part entière, qui viendra habiller un bureau, une table de chevet ou encore une table basse.

Bienfaits et choix des lampes de luminothérapie : qu’en pensent les utilisateurs ?

Comment choisir un produit aussi sophistiqué qu'une lampe de luminothérapie sans se fier aux avis des professionnels de santé et des utilisateurs ? Nous pensons que les retours d'expérience constituent un critère crucial, qui fait pencher la balance d'un côté comme de l'autre.

Dans cette optique, nous avons compilé pour vous les avis des utilisateurs des lampes de luminothérapie, ainsi que ceux des scientifiques qui ont pris part à des études cliniques. Qu’il s’agisse de la facilité d’utilisation, du design, des effets constatés sur la dépression saisonnière, du rapport qualité-prix, etc., toutes les caractéristiques importantes sont passées en revue. Vous pourrez alors vous forger un avis plus précis sur le sujet, pour ensuite décider de la marque (Beurer, Lumie, Philips, etc.) et du modèle de lampe à choisir. Vous avez donc toutes les cartes en main pour faire un achat avisé, qui vous aidera à surmonter les difficultés de l’hiver.

Lampe HELIOS 10 000 LUX
Meilleure vente
Lampe Helios 10 000 Lux
199,90 € 129,90 €
VOIR LE PRODUIT
Lampe HELIOS 10 000 LUX
Meilleure vente Lampe Helios 10 000 Lux
VOIR LE PRODUIT