Tout savoir sur le mode opératoire des réveils simulateurs d'aube


3011 vues
Tout savoir sur le mode opératoire des réveils simulateurs d'aube

Si vous êtes sur cette page, c'est que vous avez sans doute quelques notions de base sur la luminothérapie. Elle peut être réalisée par des lampes qui émettent une lumière de 10 000 lux, à environ 5 900° K avec un Indice de Rendu des couleurs (IRC) supérieur à 75, par des réveils simulateurs d'aube qui vous aident à démarrer votre journée dans les meilleures dispositions, ou encore par des lunettes spéciales diffusant une lumière blanche enrichie de bleu.

En somme, les réveils simulateurs d'aube sont destinés aux personnes qui ont du mal à se réveiller le matin, ou qui démarrent leur journée avec un mal de tête, une fatigue et un manque d'énergie qui peuvent durer toute la matinée, voire toute la journée. Comment fonctionne le réveil simulateur d'aube ? Les détails dans cet article !

L'Homme est un être diurne qui évolue selon les schémas du soleil

Lorsque vous vous réveillez au beau milieu de la nuit, votre organisme n'a qu'une seule envie : repasser en mode « Off ». Mais lorsque la lumière naturelle vient vous chatouiller au petit matin, et sous réserve d'avoir dormi suffisamment, votre organisme vous intime de vous lever pour une belle journée productive ! Contrairement à ce que l'on pourrait penser, notre cerveau n'est pas conditionné à sortir de la torpeur du sommeil par le son… mais plutôt par l'image et, plus précisément, par une certaine gradation de l'intensité lumineuse qui correspond au lever du soleil.

La lumière naturelle affecte notre rythme circadien. Notre horloge interne est à priori calée sur le cycle jour – nuit de notre environnement. Pour la plupart d'entre nous, le fait de se rendormir alors que la lumière naturelle est déjà là est contre-intuitif. L'Homme est un être diurne. Son rythme circadien et donc son cycle éveil – sommeil est en phase avec les schémas du soleil.

Lorsque vous vous réveillez grâce à la lumière du soleil, votre corps sera naturellement plus alerte. Et au fur et à mesure que le jour avance, et que la lumière diminue, vous vous sentirez naturellement somnolent à nouveau. La rétine possède des cellules photosensibles appelées photorécepteurs qui indiquent au cerveau s'il fait jour ou nuit, affectant ainsi le cycle éveil – sommeil. L'exposition au soleil peut envoyer des signaux au cerveau qui lui indiquent qu'il est temps d'être réveillé.

C'est pourquoi le fait de se réveiller à la lumière du jour facilite la sortie du lit. Laisser les rideaux ouverts la nuit vous aidera à vous réveiller naturellement, à condition d'observer le nombre d'heures de sommeil nécessaires à votre bien-être. Seulement voilà, nos rythmes de vie peuvent être en déphasage plus ou moins total avec les schémas du soleil :

  • De nombreuses personnes doivent se réveiller avant le lever du soleil, notamment en automne et en hiver ;
  • Certains chambres à coucher son « mal orientées » ou mal éclairées, ce qui ne permet pas à l'occupant de caler son réveil sur le lever du soleil ;
  • De nombreuses personnes vivent dans des régions qui connaissent un taux d'ensoleillement faible à très faible ;
  • Les personnes qui travaillent la nuit doivent dormir le jour, ce qui dérègle à 180° leur rythme circadien.

Tous ces profils peuvent améliorer leur qualité de vie, leur confort, leur état de santé et leur productivité avec un réveil simulateur d'aube capable d'émettre une lumière à intensité progressive afin de simuler un lever du soleil dans une chambre parfaitement sombre. Les réveils simulateurs d'aube affichent en moyenne une puissance comprise entre 100 et 300 lux.

Le simulateur d'aube, le noyau suprachiasmatique et la mélatonine

Le fait d'ouvrir les yeux sur un rayon de soleil intense peut vous tirer de votre somnolence avant que votre réveil ne vous avertisse qu'il est temps de commencer votre journée. Exposés à la lumière du soleil qui a une certaine intensité, une certaine couleur, une certaine longueur d'onde, une certaine température des couleurs et un certain IRC, les photorécepteurs de la rétine feront leur travail en envoyant des signaux au noyau suprachiasmatique (NSC) et au lobe occipital de votre cerveau.

Le NSC est votre horloge interne qui réagit à la fois à la lumière et aux niveaux de mélatonine. Cette dernière est une hormone libérée par la glande pinéale qui signale au NSC qu'il est temps de s'endormir. La mélatonine est libérée en réponse à l'obscurité (ou à l'absence de lumière). Vous êtes donc réveillé par deux mécanismes différents : les niveaux de mélatonine diminuent en raison de l'exposition accrue à la lumière, et le NSC reçoit un message de réveil par la présence de la lumière.

Si vous souhaitez continuer à dormir, même lorsque le soleil brille, il existe plusieurs solutions rapides qui peuvent « tromper » votre cerveau pour l'inciter à lâcher prise. Il est possible de se rendormir quand on est réveillé par le soleil, mais ce sera plus difficile si la lumière du soleil est encore visible. C'est pourquoi les meilleurs réveils simulateurs d'aube embarquent également une fonction de simulation du coucher du soleil, à lancer dans une chambre parfaitement sombre.

Les réveils simulateurs d'aube signés Philips, Beurer ou Lumie proposent de nombreuses fonctionnalités pour améliorer la qualité de votre réveil et vous permettre ainsi d'attaquer votre journée dans les meilleures dispositions. Vous avez ainsi droit à des alarmes sonores douces et progressives pour sécuriser votre réveil, notamment pendant les premiers jours, lorsque votre organisme n'est pas encore assez réceptif à simulation de l'aube.

Vous profiterez également de la fonction « Snooze », du choix de la couleur de la lumière, d'une fonction « veilleuse » ou « lumière d'ambiance », de la possibilité de paramétrer la durée du coucher et du lever du soleil simulés, etc. Rappelons que les réveils simulateurs d'aube filtrent au moins 99% des UV.